L’APVLC a participé le mardi 8 novembre à Mâcon au débat public sur la nouvelle ligne LGV Paris/Orléans/Clermont-Ferrand/Lyon (POCL), manifestant à cette occasion sa ferme opposition aux scénarios ou tracés privilégiant la « variante Mâcon » qui passe par le Clunisois et le Val Lamartinien.

 

Par contre, l’APVLC s’est déclarée favorable aux scénarios avec la variante Roanne. Ce sont les seuls qui permettent la desserte des grandes villes du centre de la France, respectent le Val Lamartinien et Cluny, une des plus belles régions du département à peine remise des saignées du TGV et de la RCEA, et qui désengorgent la ligne à grande vitesse actuelle.

 

Des arguments pour obtenir une reduction des nuissances sonores sur cette dernière ligne ont également été formulés.

 

Cette prise de position est confirmée dans un « Cahier d’acteur » édité par la Commission Particulière du Débat Public sur le projet POCL. 

 

Ce cahier peut être consulté sur le lien ci-dessous :

  

Cahier d’Acteur n°65